Parc orangerie à Strasbourg

Un écrin de verdure au cœur de Strasbourg

Le parc de l’Orangerie est l’un des plus grands et des plus anciens parcs publics de Strasbourg. S’étendant sur plus de 26 hectares, ce havre de paix situé non loin du quartier des institutions européennes offre un cadre idyllique pour une promenade en famille, un jogging matinal ou une pause lecture à l’ombre de ses arbres centenaires.

Historique du parc de l'Orangerie

Le parc de l’Orangerie doit son nom à une collection d’orangers que le chef de guerre français Maréchal de Contades avait l’habitude d’y abriter. Créé à la fin du XVIIe siècle, le parc a connu de nombreuses modifications et améliorations au fil du temps, pour devenir aujourd’hui l’un des plus beaux parcs de la ville.

Au XIXe siècle, André Le Nôtre, le célèbre paysagiste à l’origine des jardins de Versailles, a été sollicité pour repenser le parc. Son approche classique a donné naissance à un espace verdoyant composé d’allées rectilignes, de vastes pelouses et d’une vaste pièce d’eau centrale.

La Cigogneraie : une fierté locale

Le parc de l’Orangerie abrite une cigogneraie, qui est sans aucun doute l’un de ses attraits les plus appréciés. Les cigognes, emblématiques de l’Alsace, y ont trouvé un refuge et un lieu de reproduction idéal. Les visiteurs peuvent observer ces majestueux oiseaux perchés sur leurs nids et profiter de ce spectacle naturel unique en son genre.

La richesse botanique du parc

Le parc de l’Orangerie est une véritable oasis de verdure, abritant une grande variété d’espèces végétales. Ses nombreux arbres et plantes contribuent à créer une atmosphère paisible et relaxante. Des panneaux d’information sont disséminés dans le parc, permettant aux visiteurs de découvrir les différentes espèces présentes et de mieux comprendre leur rôle dans l’écosystème du parc.

Le Pavillon Joséphine et le Buerehiesel

Au cœur du parc se trouve le Pavillon Joséphine, une élégante construction datant du XIXe siècle, nommée en l’honneur de l’épouse de Napoléon Bonaparte. Aujourd’hui, ce bâtiment sert d’espace d’exposition pour des manifestations artistiques et culturelles.

Non loin de là se trouve le Buerehiesel, une charmante maison alsacienne datant du XVIIe siècle. Autrefois habitation d’un garde forestier, le bâtiment a été déplacé au parc de l’Orangerie en 1884. Aujourd’hui, le Buerehiesel est un restaurant étoilé au Guide Michelin, offrant une cuisine alsacienne raffinée dans un cadre pittoresque.

Le lac et la cascade

Le parc de l’Orangerie est également réputé pour son lac artificiel et sa cascade, créés au XIXe siècle. Le lac offre un cadre paisible pour une promenade en barque, tandis que la cascade, bien que modeste, ajoute une touche de romantisme à l’ensemble.

Activités et équipements du parc

Le parc de l’Orangerie propose un large éventail d’activités pour tous les âges. On y trouve des aires de jeux pour les enfants, un théâtre de marionnettes, des terrains de boules et de basketball, ainsi qu’une piste de roller. Le parc est également équipé de plusieurs kiosques à musique, qui accueillent régulièrement des concerts en plein air.

Un joyau verdoyant au cœur de la ville

Avec ses vastes pelouses, ses arbres majestueux, son lac paisible et sa multitude d’activités, le parc de l’Orangerie est un véritable havre de paix en plein cœur de Strasbourg. Que vous cherchiez un endroit pour faire du sport, pour vous détendre ou pour profiter de la nature, le parc de l’Orangerie est un lieu incontournable lors de votre visite à Strasbourg.

Comment accéder aux Ponts Couverts

En Tram

Pour accéder au Parc de l’Orangerie à Strasbourg en tram, il faut emprunter la ligne E du réseau de tramway. Voici comment faire :

  1. Départ : Prenez le tramway ligne E à partir de votre station de départ. Si vous êtes dans le centre-ville de Strasbourg, vous pouvez prendre la ligne E à partir de la station Homme de Fer, qui est une plaque tournante majeure du réseau de tramway de la ville.

  2. Arrivée : Descendez à la station « Droits de l’Homme ». Cette station est située juste à côté du Parc de l’Orangerie.

La fréquence de passage du tram E est de 6 à 7 minutes en journée et de 15 minutes en soirée. Le temps de trajet depuis la station Homme de Fer jusqu’à la station Droits de l’Homme est d’environ 15 minutes.

Vérifiez les horaires de tramway sur le site de la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS) ou sur l’une de leurs applications mobiles pour planifier votre voyage.

Une fois à la station Droits de l’Homme, vous n’aurez qu’à marcher quelques minutes pour atteindre l’entrée principale du Parc de l’Orangerie. Suivez simplement les panneaux indicateurs ou demandez aux passants si vous avez besoin d’aide.

En Voiture

Il y a des places de parking tout autour du parc

Plan